dans

5 aliments pour faire baisser le taux de cholestérol

hypertension, santé, régime, diet, health, assurance, nutrition, produit cosmétique, chirurgie esthétique

En France, près de 20% de la population souffrirait d’hypercholestérolémie. Caractérisée par un excès de mauvais cholestérol, également connu sous le nom de cholestérol LDL, elle entraîne de nombreux risques pour l’organisme, en particulier si elle s’inscrit sur la durée et augmente de manière exponentielle. Pour pallier le problème à sa source et éviter tout excès, une alimentation saine et équilibrée fait partie des premiers réflexes à adopter. Zoom sur 5 ingrédients à intégrer à votre quotidien pour y remédier.

De nombreux facteurs peuvent justifier la hausse du cholestérol LDL, mais les habitudes alimentaires malsaines se classent en tête de liste. Celles-ci poussent alors les protéines à distribuer l’excès de ces corps gras dans d’autres organes du corps, favorisant le dépôt de lipides sur les parois artérielles, et sur le long terme, l’apparition de l’athérosclérose.

Si l’excès de cholestérol est une condition qui nécessite impérativement un avis médical pour évaluer les traitements recommandés, le rééquilibrage alimentaire est tout aussi important pour aider cette situation et prévenir les complications liées à une mauvaise hygiène de vie.

Alliés à une alimentation saine, de nombreux ingrédients naturels peuvent prévenir la hausse du cholestérol et veiller à ce que l’organisme reste en bonne santé. Passons-les en revue:

1. Ail :

ail

D’après une recherche scientifique, l’ail serait un allié de taille pour réduire le mauvais cholestérol en prévenant le dépôt de substances lipidiques au niveau des parois des artères. Une seconde étude démontre qu’il serait doté d’une action anti-hyperlipidémique, celle-ci permettant de réduire le taux de cholestérol total en diminuant celui du cholestérol LDL. Une raison convaincante de l’ajouter à des plats sains pour réguler son organisme.

2. Coriandre :

Considérée à la fois comme une herbe et comme une épice, la coriandre est de manière générale reconnue pour ses propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antifongiques, diurétiques et antibactériennes. Mais ce n’est pas tout, ses graines disposent de propriétés hypolipidémiques essentielles, qui selon une étude in-vivo, participent à la dégradation du mauvais cholestérol.

Pour en bénéficier, faites infuser une cuillère à café de poudre de graines de coriandre dans une tasse d’eau, et filtrez lorsque la boisson a légèrement refroidi. Vous pourrez en boire 1 à 2 verres par jour.

3. Avoine :

L’avoine est une céréale qui possède une forte teneur en fibres alimentaires solubles. Elle est en mesure de fournir des vitamines, des protéines et de l’acide linoléique à l’organisme. Selon une étude, sa richesse en fibres est l’un des éléments qui en fait un remède efficace contre le mauvais cholestérol dans le sang. Elle aurait démontré sur des participants atteints d’hypercholestérolémie une diminution du taux total de cholestérol, en plus de réduire le cholestérol LDL.

N’hésitez donc pas à intégrer l’avoine dans votre petit déjeuner. Avec du lait d’amande ou des fruits rouges, celle-ci sera votre alliée pour maintenir un corps sain.

4. Amandes :

Les amandes sont des fruits à coque disposant des propriétés favorables à la réduction du mauvais cholestérol. Selon une analyse de la littérature scientifique, elles seraient bénéfiques pour maintenir un taux de lipides sain dans le sang.

lait d'amande

De plus, la consommation d’amandes se serait avérée efficace dans le cadre d’une autre étude menée chez des personnes souffrant du syndrome métabolique. Celles-ci favoriseraient la la protection et le renforcement du système cardiovasculaire.

Pour bénéficier de leurs vertus, privilégiez leur consommation lors de vos collations. Toutefois, veuillez noter que ces conseils ne s’appliquent qu’aux amandes bio et non salées.

5. Myrtilles :

Selon une méta-analyse, les polyphénols des myrtilles permettraient d’améliorer le niveau de cholestérol. Portant sur les facteurs de risque cardiovasculaires, cette recherche s’est intéressée à de nombreuses causes pouvant affecter la santé du coeur, notamment le taux de mauvais cholestérol dans le sang. Suite à cette recherche, les scientifiques ont alors réalisé que la myrtille, entre autres baies, permettait de réduire ce dernier de manière significative.

Ainsi, il est conseillé de boire 2 verres de jus de myrtilles par jour pour favoriser un taux de cholestérol sain. Vous pouvez également les intégrer à vos petit-déjeuners avec de l’avoine ou encore les consommer en collation pour des encas sains.

N’oubliez pas que l’alimentation équilibrée et l’activité physique sont indispensables pour retrouver un mode de vie sain. Aussi, il est fortement recommandé de consulter un avis médical afin de déterminer vos besoins selon votre état de santé.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Comments

0 comments

curcuma

Miel au curcuma : l’antibiotique naturel préféré des médecins

testostérone, santé, régime, diet, health, assurance, nutrition, produit cosmétique, chirurgie esthétique

Les parents ne peuvent pas retenir leurs larmes après avoir vu le scanner du cerveau de leur garçon