dans

Coronavirus : une infirmière italienne se suicide de peur de transmettre la maladie

testostérone, santé, régime, diet, health, assurance, nutrition, produit cosmétique, chirurgie esthétique

A l’heure où le pays à la botte est l’un des territoires les plus touchés par cette véritable hécatombe, de nombreux drames découlent de la contamination par le coronavirus. C’est le cas pour cette infirmière qui met fin à ses jours de peur de contaminer son entourage. Cette brave soignante italienne aura succombé à son angoisse en se suicidant. Cela rappelle à quel point la question du COVID- 19 hante tous les esprits, jusqu’au point, parfois, d’attenter à sa vie. Ce témoignage affligeant nous est relayé par nos confrères du 20 minutes. Récit d’un drame bouleversant lorsque le personnel médical fait partie des héros de cette crise mondiale sanitaire.

L’Italie est meurtrie et ses citoyens aussi. Cette infirmière en est l’exemple parfait. Et pour cause, c’est une nouvelle tragique qui vient encore ébranler la péninsule. Une infirmière, mobilisée pour l’urgence sanitaire au coronavirus, est contaminée par la maladie qui s’est transformée en hécatombe dans le pays européen. Suite à cela, elle met à fin jour pour ne plus avoir peur de transmettre le COVID 19. Ce drame vient traduire le surmenage émotionnel des soignants, cette femme dans la fleur de l’âge se suicide à l’âge de 34 ans. Pour elle, son suicide est l’échappatoire pour ne pas transmettre le coronavirus, maladie qui a envahi son pays, l’Italie.

Un stress intense

Une jeune infirmière italienne s’est donnée la mort après avoir été contaminée par le coronavirus. La femme travaillait dans un hôpital de Lombardie, ville du nord du pays la plus touchée par cette maladie mortelle. Le syndicat d’infirmières se dit « souffrant et consterné » de cette nouvelle tragique. Selon le personnel médical, ces derniers souffrent d’un stress intense dû à cette pandémie qui touche particulièrement le pays à la botte. Ce surmenage vaudra à cette soignante de 34 ans de se donner la mort.

Une héroïne en première ligne

Dans la lutte contre le coronavirus, le personnel soignant est aux aguets et ce, à plus forte raison en Italie. Et la femme s’est tellement investie dans cette mission qu’elle aura eu raison de sa vie. Daniela Trezzi, 34 ans, s’est suicidée de peur de contaminer d’autres personnes. La fédération a expliqué que l’infirmière souffrait d’un « stress important » tout en tentant de maîtriser la situation. Un sentiment de panique qui s’accentuera lorsqu’elle sera diagnostiquée positive au coronavirus.

heroïne

Un bilan tragique

Si Daniela a mis fin à ses jours, c’est au moment où l’Italie a fait état de 743 morts des suites du virus qui a émergé à Wuhan. Elle travaillait alors en soins intensifs et a été mise en quarantaine lorsqu’elle a commencé à observer les premiers signes annonciateurs du coronavirus. Le personnel d’infirmières a expliqué qu’une histoire similaire les avait ébranlés il y’a une semaine dans la ville de Venise. Un suicide qui a été commis pour les mêmes raisons que la trentenaire.

italie coronavirus

Une vocation qui se meurt

Ses collègues ont témoigné de la volonté d’exercer leurs métiers comme une véritable passion, qui peut tuer.  « Chacun de nous a choisi cette profession mais malheureusement nous l’acceptons également pour le pire possible » regrette les membres du syndicat. Puis d’ajouter : « Le stress auquel le personnel est soumis est au vu et au su de tous. » Un infirmier de l’équipe a expliqué que cette dernière était à la maison depuis le 10 mars mais qu’elle était laissée sans surveillance. Une condition qui lui vaudra d’envisager le pire : se suicider pour éviter à ce que d’autres personnes soient contaminées par le virus cruel qui ne fait aucune distinction d’âge, de condition physique ou encore de nationalité.

Quels sont les symptômes du COVID 19 ?

Pour pouvoir réagir et se prémunir contre l’important risque de mortalité inhérent au coronavirus, il est essentiel d’être alerte face aux signes annonciateurs. Parmi eux : la perte du goût et de l’odorat, une toux sèche, le nez qui coule, une fièvre qui peut être accompagnée d’une sensation de fatigue extrême. Ces symptômes peuvent également être liés à une détresse respiratoire ou à des étourdissements.

Qu'en pensez-vous?

Written by admin

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Comments

0 comments

testostérone, santé, régime, diet, health, assurance, nutrition, produit cosmétique, chirurgie esthétique

Coronavirus : « Agnès Buzyn nous a fait perdre deux mois décisifs »

testostérone, santé, régime, diet, health, assurance, nutrition, produit cosmétique, chirurgie esthétique

7 signes que vous pourriez avoir eu le coronavirus avant l’épidémie – Symptômes inclus